Florence N

Veille documentaire Viêt Nam et Adoption. Un espace pour venir parler du Viêt Nam pays cher à mon coeur.

29 février 2008

Éventuelles lourdes conséquences au Vietnam

"D'ici 2050, le réchauffement de la planète pourrait causer de nombreuses et lourdes conséquences pour plusieurs pays dont le Vietnam, selon les météorologistes. Si en 2006, le Vietnam a été frappé par 10 grands typhons et cyclones, dans les années à venir, leur nombre devrait augmenter.

    En 2050, avec l'élévation de son niveau, la mer devrait envahir l'intérieur du pays, entraînant des conséquences catastrophiques pour l'environnement comme pour la population.

    Si la Terre continue de se réchauffer au rythme actuel, le niveau des océans monterait de 0,33 m en 2050 et le Vietnam serait l'un des premiers pays du monde à être inondés. En réalité, le delta du Mékong est considéré comme l'un des 3 secteurs les plus menacés si le niveau de la mer s'élève d'un mètre. La région étant un grenier du pays qui fournit à lui seul 40% de la production nationale de produits agricoles et 50% de celle de riz, tout événement climatique survenant dans cette région aura une influence sur l'ensemble du pays.

    Lors d'une conférence internationale sur le changement climatique mondial à Hanoi, le directeur des politiques de développement et des finances du ministère britannique du Développement international, Mark Lowcock, a sonné l'alarme sur le fait que le Vietnam pourrait être un des pays les plus touchés par la montée des océans, non seulement sur ses 3.200 km du littoral mais aussi ses régions deltaïques. Si la mer monte d'un mètre, le pays perdrait 12% de sa superficie où vivent 23% de sa population.

    Pour les pays en développement, tel le Vietnam, l'impact sera d'autant plus grave qu'ils n'ont pas les capacités de faire face aux calamités ou de s'adapter aux changements climatiques.

    Une autre des premières conséquences de ces derniers concerne la production de denrées alimentaires. Ainsi, le phénomène des pluies acides entraînera une diminution des quantités de produits de mer dans les régions maritimes du Vietnam, alors qu'il s'agit d'un des importants secteurs d'exportations du pays. De même, la production de riz sera touchée, un phénomène d'ampleur pour le Vietnam qui est actuellement le 2e exportateur mondial de ce produit. M. Reiner Wassman, un responsable de l'Institut international de recherches sur le riz aux Philippines, a estimé que les pays asiatiques, dont le Vietnam, devraient changer leur méthode de production du riz en s'adaptant à l'environnement.

    Face à cette situation, selon des experts, le Vietnam doit restaurer les mangroves et en planter de nouvelles car elles sont très efficaces dans la lutte contre l'invasion des eaux de mer. De plus, plusieurs mesures applicables comme le renforcement des prévisions météorologiques et hydrologiques, le perfectionnement des ouvrages et lacs-réservoirs, les économies en eau..., doivent être prises."

    Huong Linh/CVN
    (29/02/2008)

    http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?page=newsdetail&newsid=39846

    Posté par FANT à 10:05 - Environnement - Commentaires [0] - Permalien [#]

    Commentaires

    Poster un commentaire